EN COURS

Le 1er octobre 2018, l’Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire (NEADS) a publié le rapport The Landscape of Accessibility and Accommodation for Post-Secondary Students With Disabilities in Canada (Potrait de l’accessibilité et des aménagements pour les étudiants postsecondaires handicapés au Canada).

L’apprentissage dans un environnement parallèle à celui offert par les programmes éducatifs, notamment l’apprentissage dans le contexte de l’orientation professionnelle, est de plus en plus reconnu comme une composante cruciale de l’expérience des étudiants postsecondaires. Cependant, cela représente un risque d’obstacles importants pour les étudiants ayant une déficience. Si les centres de services aux étudiant(e)s handicapé(e)s des collèges et universités canadiens reçoivent généralement des subventions pour offrir des accommodements en milieu éducatif, les autres environnements d’apprentissage n’ont pas droit à ce type de subvention. Ils ne disposent donc pas des effectifs nécessaires pour aider les autres services aux étudiants, comme les services de développement de carrière, à s’adapter aux besoins des étudiants ayant une déficience.

L’Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire (NEADS), réalisera une recherche pancanadienne pour connaître les pratiques exemplaires actuelles entourant l’accessibilité, les accommodements et la conception universelle dans les services d’éducation au choix de carrière offerts aux étudiants postsecondaires ayant une déficience. Le projet vise également à découvrir les lacunes possibles des services offerts à cette population par les spécialistes en développement de carrière. Ce projet est unique par son accent sur l’accessibilité et la conception universelle dans le domaine de l’éducation au choix de carrière et de la réorientation professionnelle.

Ces dix dernières années, NEADS a agi comme chef de file à l’échelle nationale et internationale quant aux politiques en vigueur dans l’enseignement supérieur et la recherche sur la pratique en ce qui a trait aux étudiants ayant une déficience. Ce nouveau projet est dirigé par Mahadeo Sukhai, directeur de recherche à NEADS, un organisme de bienfaisance axé sur les déficiences de tous genres dont le mandat consiste notamment à appuyer le plein accès aux études et à l’emploi pour les étudiants postsecondaires et les diplômés de partout au Canada ayant une déficience. M. Sukhai est également le directeur de la recherche et le responsable de l’Institut national canadien pour les aveugles (INCA).

Ce projet fait partie de la plus vaste initiative de NEADS, intitulée « Vue d’ensemble de l’accessibilité et des aménagements pour les étudiants handicapés du niveau postsecondaire au Canada (2016-2018) », une initiative financée par le gouvernement du Canada. La nouvelle étude comportera des consultations en ligne et en personne avec des étudiants ayant une déficience et des spécialistes en développement de carrière. Parmi les établissements qui y collaboreront, notons l’Université de Toronto, l’Université Simon-Fraser de la Colombie-Britannique, l’Université Memorial de Terre-Neuve et l’Assiniboine College du Manitoba. Ce projet tirera également parti des ensembles de données nationaux disponibles sur les étudiants – notamment l’Enquête canadienne auprès des étudiants à la maîtrise et au doctorat (CGPSS), le National Survey on Student Engagement (NSSE) (sondage national sur la participation des étudiants) et le Community College Survey on Student Engagement (CCSSE) (sondage des collèges communautaires sur la participation des étudiants) – pour avoir une meilleure vue d’ensemble sur l’expérience des étudiants ayant une déficience en ce qui concerne les services d’éducation au choix de carrière offerts sur les campus.

Accessibilité, conception universelle et de services d’orientation professionnelle (en anglais)
Accessibilité, conception universelle et de services d’orientation professionnelle (en anglais)

Rapport final

Size1.01 MB
Last Updatedjuin 6, 2019
Télécharger

Objectifs et activités

Cette nouvelle étude se propose de définir les pratiques exemplaires et les lacunes pouvant être comblées quant aux politiques, pratiques et exigences en matière de développement de carrière en ce qui a trait à l’accessibilité et à la conception universelle dans le travail auprès des étudiants ayant une déficience, et ce, dans le domaine de l’éducation au choix de carrière et de l’orientation professionnelle au sein des établissements postsecondaires au Canada.

Parmi les principales activités :

  • Analyser les grands ensembles de données nationaux existants sur la participation ou l’expérience des étudiants pour y puiser les données pertinentes relatives à la réorientation professionnelle dans le contexte d’une déficience.
  • Mener un sondage pancanadien auprès des professionnels de l’orientation et de l’éducation au choix de carrière dans le but de connaître leur expérience de travail avec les étudiants ayant une déficience.
  • Tenir des groupes de discussion et des entrevues avec des informateurs clés pour comprendre le discours entourant la participation des étudiants ayant une déficience aux programmes de réorientation professionnelle.
  • Mener un sondage pancanadien auprès des étudiants ayant une déficience afin de comprendre les lacunes dans la satisfaction de leurs besoins.
  • Synthétiser les données, rédiger un rapport de recherche et formuler des recommandations.
  • Diffuser des conclusions provisoires et finales par l’entremise de communications universitaires (publications et colloques) et du réseau de partenaires de NEADS.

Au terme du projet, il est prévu qu’un certain nombre des partenaires établis de NEADS – dont le Conseil des universités de l’Ontario, l’Association canadienne pour les études supérieures, l’Association canadienne des spécialistes en emploi et des employeurs et l’Institut national canadien pour les aveugles, ainsi que les centres de carrières sur les campus postsecondaires de tout le Canada – prennent appui sur les livrables du projet pour revoir leurs propres programmes, ressources et services destinés aux étudiants ayant une déficience.

Cette étude surviendra en même temps que la consultation du gouvernement du Canada sur son projet de loi pour les personnes handicapées, consultation qui pourra donc profiter de son éclairage. Les consultations et l’étude sur l’accès aux études postsecondaires et aux services arrivent à point nommé et contribueront à l’accent que souhaite mettre le gouvernement du Canada sur l’accès aux études et à la formation pour les personnes ayant une déficience et leur participation à un marché du travail concurrentiel.