COMPLÉTÉ - 2017

Environ 240 000 nouveaux arrivants s’établissent au Canada chaque année; quelque 6 000 de ces personnes sont des réfugiés âgés de moins de 18 ans (Statistique Canada, 2012). Statistique Canada (2010) prévoit que d’ici 2031, approximativement 30 % de la population sera constituée de membres de minorités visibles, et que quelque 36 % de ces personnes auront moins de 15 ans.

Les politiques actuelles fournissent un soutien aux écoles, aux collectivités, aux organismes et aux ensembles résidentiels. Toutefois, très peu de programmes et services visant à aider les nouveaux arrivants à s’adapter à la vie au Canada ont été mis sur pied, et on a porté encore moins d’attention à l’aide à fournir aux réfugiés dans les domaines du développement de carrière, de la transition entre l’école et la carrière, et de la prise de décisions professionnelles.

Avec le soutien du CERIC et du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), une équipe de recherche dirigée par l’Université de Winnipeg fera enquête dans quatre villes du Canada afin d’examiner les pratiques exemplaires en matière de développement de carrière et d’intégration des nouveaux arrivants.

Bridging Two Worlds: Supporting Newcomer and Refugee Youth
Bridging Two Worlds: Supporting Newcomer and Refugee Youth
Size3.08 MB
Last Updatedmai 17, 2018
Télécharger

Rapport final (en anglais) – Apprenez-en davantage sur l’expérience de notre partenaire avec la mise en oeuvre de ce projet, ce qu’ils ont appris et les principales conclusions du projet.

Environ 240 000 nouveaux arrivants s’établissent au Canada chaque année; quelque 6 000 de ces personnes sont des réfugiés âgés de moins de 18 ans (Statistique Canada, 2012). Statistique Canada (2010) prévoit que d’ici 2031, approximativement 30 % de la population sera constituée de membres de minorités visibles, et que quelque 36 % de ces personnes auront moins de 15 ans.

Les politiques actuelles fournissent un soutien aux écoles, aux collectivités, aux organismes et aux ensembles résidentiels. Toutefois, très peu de programmes et services visant à aider les nouveaux arrivants à s’adapter à la vie au Canada ont été mis sur pied, et on a porté encore moins d’attention à l’aide à fournir aux réfugiés dans les domaines du développement de carrière, de la transition entre l’école et la carrière, et de la prise de décisions professionnelles.

Avec le soutien du CERIC et du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), une équipe de recherche dirigée par l’Université de Winnipeg fera enquête dans quatre villes du Canada afin d’examiner les pratiques exemplaires en matière de développement de carrière et d’intégration des nouveaux arrivants.

Les principaux objets de cette recherche sont les suivants :

  • procéder à une évaluation des besoins actuels en matière de développement de carrière et de programmes d’orientation professionnelle des jeunes arrivants ou réfugiés fréquentant des écoles intermédiaires ou secondaires à Winnipeg, Calgary, St. John’s et Charlottetown;
  • examiner les pratiques exemplaires relatives aux interventions précoces afin de favoriser la prise de décisions professionnelles éclairées chez les jeunes réfugiés ou nouveaux arrivants;
  • élaborer des recommandations et des activités ou leçons de perfectionnement professionnel en vue de préparer les conseillers à aider les jeunes réfugiés ou nouveaux arrivants à prendre des décisions concernant leur carrière;
  • fournir aux conseillers les connaissances et les ressources pratiques nécessaires pour qu’ils puissent offrir des services d’orientation professionnelle aux jeunes réfugiés ou nouveaux arrivants fréquentant des écoles intermédiaires ou secondaires du Canada.

Compte tenu de cette enquête menée en collaboration, les principaux objectifs de ce projet sont les suivants :

  • la préparation des conseillers et des enseignants qui offrent des programmes et des services de développement de carrière dans les quatre facultés d’éducation et ministères de l’Éducation;
  • la création de solides réseaux grâce aux partenaires de la collectivité, aux organisations et aux écoles;
  • l’occasion de créer en collaboration de nouveaux programmes et services afin de répondre aux besoins des jeunes réfugiés en matière de développement de carrière;
  • la création d’un réseau de soutien formé de plusieurs organismes afin de faciliter la prestation de programmes et services de développement de carrière destinés aux jeunes réfugiés ou nouveaux arrivants.

Dans l’actualité!

Nouvelles de l’Université de Winnipeg :