Le comité de recherche appliquée et universitaire vise à :

  • Jouer un rôle clé en ce qui a trait à l’élaboration du programme de recherche interne et externe du CERIC, en examinant la documentation afin de déterminer les recherches qui doivent être réalisées au Canada et en participant à la création de sondages auprès des intervenants internes et externes.
  • Déterminer comment le CERIC peut favoriser le plus efficacement possible le développement de la recherche universitaire et appliquée en lien avec l’orientation professionnelle au Canada et son application.
  • Faire des recommandations quant aux priorités et aux lignes directrices applicables à tous les travaux de recherche universitaire et appliquée.
  • Choisir une thèse parmi les travaux soumis dans le cadre d’un concours et en faire la recommandation en vue de sa publication par le CERIC.
  • Trouver des moyens de communiquer le fait que le CERIC appuie la recherche en orientation professionnelle, qu’il donnera son appui à cette recherche et qu’il mettra ses ressources à contribution afin de favoriser tant la recherche appliquée que la recherche universitaire, au bénéfice de tous les Canadiens.
  • Promouvoir et défendre le fait qu’il est nécessaire de faire davantage de recherche universitaire et appliquée dans notre domaine, et ce, d’un bout à l’autre du Canada.
  • Identifier des partenaires qui pourront participer et contribuer aux projets de recherche.
  • Collaborer avec des chercheurs en vue de faire progresser la recherche en orientation professionnelle au Canada.

Membres du comité

Tony Botelho, Université Simon Fraser, Burnaby, C.-B. (coprésident)

Tony Botelho est directeur des services de carrière et de bénévolat de l’Université Simon Fraser, reconnus à l’échelle nationale. Il a déjà remporté le prix Rob Shea pour la recherche de l’Association canadienne des spécialistes en emploi et des employeurs (ACSEE), pour sa recherche sur le rôle de l’éducation dans le choix de carrière dans le milieu universitaire contemporain (2014). M. Botelho a aussi codirigé (et coprésidé) la mise sur pied du premier comité de recherche de l’ACSEE. En 2019, la Fondation canadienne pour le développement de carrière lui a décerné le Prix Stu Conger de leadership.

Jeff Landine, Université du Nouveau-Brunswick, Fredericton, N.-B. (coprésident)

Le Dr Jeff Landine est professeur agrégé à la Faculté de l’éducation de l’Université du Nouveau-Brunswick et psychologue autorisé du Collège des Psychologues du Nouveau-Brunswick. Il cumule 25 années d’expérience comme conseiller dans le réseau scolaire public, au sein des Services de consultation de l’Université du Nouveau-Brunswick, et en pratique privée. Ses activités d’enseignement et de recherche se concentrent, entre autres, sur l’image de soi, le développement de l’identité, le développement de carrière, l’orientation professionnelle et l’éthique professionnelle.

Paul Brinkhurst, FutureWorx, Okotoks, AB

Paul Brinkhurst met ses 20 ans d’expérience militaire en tant qu’architecte naval et dans le domaine de l’éducation des jeunes et des adultes au service de Futureworx, où il est développeur d’innovations. À ce titre, il est responsable de la mise au point et du soutien des produits d’évaluation et des programmes de Futureworx, ainsi que des initiatives stratégiques. Il s’intéresse principalement à l’intégration de l’évaluation et du perfectionnement des compétences générales avec l’alphabétisation, les compétences essentielles et l’orientation professionnelle. M. Brinkhurst est membre du groupe de travail du Bureau de l’alphabétisation et des compétences essentielles (BACE), qui examine le Cadre des compétences essentielles.

Cathy Campbell, Consultante, Halifax, N.-É.

Cathy Campbell compte plus de 25 ans d’expérience en tant que chercheuse, conseillère en orientation, développeuse de programmes et gestionnaire dans des écoles secondaires, collèges communautaires, universités et administrations publiques. Cette vaste expérience, tant avec les clients qu’en matière de programmes, lui permet d’aider de jeunes adultes à réussir leur transition vers des études postsecondaires et le milieu du travail. Mme Campbell a présenté et publié des articles sur l’orientation professionnelle narrative, le rôle que les parents peuvent jouer pour aider efficacement les jeunes à planifier leur carrière et les approches axées sur le chaos en matière d’orientation professionnelle. Elle a obtenu un doctorat et rédigé l’ouvrage financé par le CERIC, Career Crafting the Decade After High School, fondé sur ses recherches doctorales.

Kathleen Clarke, Wilfrid Laurier University, Waterloo, ON

Kathleen Clarke, Ph. D., est professeure adjointe à la Faculté d’éducation de l’Université Wilfrid Laurier. Elle enseigne principalement le domaine des affaires étudiantes de la maîtrise en éducation. Son programme de recherche porte sur l’enseignement postsecondaire, les affaires étudiantes et les services aux étudiants. Plus précisément, elle cherche à comprendre les expériences uniques de populations particulières d’étudiants du niveau postsecondaire (par exemple, les étudiants handicapés, les étudiants étrangers, les étudiants aux cycles supérieurs), y compris les obstacles qu’ils rencontrent et les services de soutien qu’ils utilisent. Dans l’ensemble, Mme Clarke vise à déterminer la façon dont le soutien peut être adapté aux différents besoins de divers groupes d’étudiants. 

Tannis Goddard, MixtMode Consulting, Port Moody, C.-B.

Chef de la direction de MixtMode Consulting, Tannis Goddard offre aux gouvernements et aux agences de carrière des services-conseils sur la conception et l’intégration de services d’orientation professionnelle; elle se spécialise plus particulièrement dans les services d’orientation professionnelle mixtes et en ligne. Elle cumule plus de 25 ans d’expérience au sein de centres de carrières au Canada. Tannis a piloté le lancement du premier programme d’orientation professionnelle en ligne financé par le gouvernement fédéral en 2004. Depuis, elle a géré la prestation de services en ligne à un vaste éventail de clients. S’intéressant à la croissance de ce mode de prestation dans notre domaine, Tannis a participé à plusieurs projets de recherche, notamment dans le cadre de ses études de doctorat, et a présenté ce sujet partout dans le monde.

Nene Kraneveldt, Imagination FX, Port Alberni, C.-B.

Roxy Merkand, Université de Waterloo, Kitchener, ON

Roxy Merkand est une candidate au doctorat en psychologie industrielle/organisationnelle à l’Université de Waterloo (UW). Elle se consacre à la défense des personnes handicapées dans ses recherches et son travail. Mme Merkand étudie la divulgation des handicaps invisibles au cours de la recherche d’emploi et au travail. Elle travaille actuellement au sein de l’équipe de la science des organisations et d’analytique de McKinsey & Company. Elle travaille en partenariat avec des organisations pour collecter et analyser les données recueillies auprès de leurs employés, afin d’en tirer des informations exploitables pour créer de meilleurs lieux de travail. 

Magdalena Mot, Université Kwantlen Polytechnic, Vancouver, C.-B.

Magdalena Mot a pu acquérir une expérience vaste et diversifiée dans le domaine de l’éducation, du développement de carrière et de l’administration des affaires, répartie sur 20 ans de vie dans trois pays différents. Titulaire d’un doctorat en linguistique de l’Université de l’Ouest de Timisoara, en Roumanie, et d’une maîtrise en arts de l’Université McGill, elle a également suivi le programme Career Development Practitioner de l’Université Simon Fraser. Elle enseigne actuellement les théories du développement de carrière et le code d’éthique dans ce programme à l’Université Simon Fraser.

Mme Mot a été coordonnatrice de programme pour trois centres d’emploi WorkBC et encadre actuellement des étudiants en commerce dans des programmes de post-baccalauréat et de deuxième cycle à l’Université polytechnique Kwantlen. Elle a obtenu le titre de « Certified Master of Career Services » auprès de la National Career Development Association (NCDA). Sa passion pour la communication appliquée et l’art ancien de la rhétorique a transformé son approche de la pratique du développement de carrière. Elle est très en faveur de la recherche basée sur le développement de carrière pour ceux qui vivent des transitions de vie, notamment les immigrants, les réfugiés et les étudiants internationaux.

Mme Mot adore le plein air et, lorsqu’elle n’est pas occupée par son travail, vous la trouverez sur les magnifiques sentiers des montagnes de la côte nord de Vancouver.

Shalini Sharma, Canadian Council for Youth Prosperity, Toronto, ON

Shalini Sharma est une économiste qui se spécialise dans l’économie et le marché du travail urbains. Elle est actuellement directrice de la recherche et des politiques au Conseil canadien pour la réussite des jeunes (CCRJ), un organisme financé par le gouvernement fédéral qui se consacre au développement de la main-d’œuvre jeunesse et au bien-être des jeunes. L’équipe de la recherche et des politiques du CCRJ publie des données portant sur les problèmes liés à l’emploi des jeunes, la mise en œuvre et la programmation de politiques sur le travail, l’éducation et la formation des jeunes, et soutient toutes les autres activités de l’organisation. 

Joel Murphy, Mount Saint Vincent University, Berwick, N.-É. (GSEP)

Joel Murphy est candidat au doctorat en sciences de l’éducation à l’Université Mount Saint Vincent. Sa recherche se concentre sur le développement des jeunes, l’éducation au choix de carrière et l’éducation par l’expérience. M. Murphy a à cœur d’aider les jeunes à réaliser leurs aspirations personnelles et professionnelles. Il travaille également au Centre for Employment Innovation de l’Université St. Francis Xavier en tant que coordonnateur de l’impact et de l’innovation.  

Mouhamadou Moustapha Sow, Université de Sherbrooke, Sherbrooke, QC (GSEP)

Mouhamadou Moustapha Sow est titulaire d’une maîtrise en sociologie du travail, de l’emploi et des organisations. Il se spécialise dans l’analyse des politiques publiques de l’emploi, le développement de carrière et les approches sociologiques du travail et de l’orientation professionnelle. Il participe à des programmes publics et communautaires pour l’employabilité des jeunes et des femmes au Sénégal et au Québec. Son projet de thèse de doctorat porte sur la participation des jeunes sans diplôme d’études secondaires aux mesures et aux programmes publics d’intégration sociale et professionnelle dans une perspective de capacités. 

Le comité du contenu et de l’apprentissage vise à :

  • S’assurer de l’actualité du contenu des publications et participer à la création de nouveau contenu pour le groupe des publications périodiques du CERIC (le magazine Careering) et en ce qui a trait à d’autres ressources du CERIC en utilisant les résultats des sondages, des enquêtes d’opinion, des commentaires des utilisateurs de même que d’autres sources dignes de confiance.
  • Suggérer des pistes potentielles en matière de soumission de contenu et d’occasions d’apprentissage qui correspondent aux thèmes identifiés et proposer des façons de les organiser efficacement et de les présenter afin qu’ils soient utilisables et intéressants (articles, liens, blogues, webinaires, médias sociaux et autres), et ce, en français et en anglais.
  • Soutenir le processus éditorial en révisant le contenu provisoire des publications afin de s’assurer que le ton et la qualité des documents satisfont à des normes élevées, qu’ils sont conformes à la mission et au mandat du CERIC, et que les documents suscitent l’intérêt.
  • Faire la promotion auprès des professionnels de l’orientation de partout au Canada de la nécessité de partager l’information et d’assurer la formation continue et le perfectionnement professionnel.
  • Aider et conseiller le personnel en ce qui a trait à la révision des propositions de partenariat, au besoin.
  • Agir à titre d’ambassadeur pour promouvoir activement les publications périodiques et les projets d’apprentissage du CERIC auprès de leurs collègues et des membres de divers réseaux.

 Membres du comité

Andrea Christensen, Université de Calgary, AB (coprésidente)

Andrea Christensen, M.Éd., B.Éd., PDC, est spécialiste du développement de carrière à l’Université de Calgary, où elle soutient les anciens étudiants à toutes les étapes de leur carrière et de leur développement professionnel par le biais de l’encadrement et de l’élaboration de programmes. Elle a occupé divers postes dans le domaine du développement de carrière et de l’éducation et elle est instructrice à temps partiel à l’Université Mount Royal. Son expérience couvre les fonctions d’enseignante, de gestionnaire de programmes, d’agente de liaison avec les conseils scolaires, de conceptrice pédagogique, d’animatrice d’ateliers, de consultante en matière de carrière et d’éducation, et de mère de quatre garçons. Elle aime vraiment aider les autres à différents moments de leur parcours professionnel, que ce soit pour découvrir leur valeur, trouver un travail intéressant, soutenir les pivots dans la gestion de carrière ou définir les prochaines étapes.

Dinuka Gunaratne, Université de Toronto, Toronto, ON (coprésident)

Au cours des 13 dernières années, il a travaillé dans cinq établissements d’enseignement postsecondaire au Canada, où il a occupé divers postes dans le domaine des services aux étudiants, de la collecte de fonds, des relations avec les anciens et du développement de carrière. En tant qu’ancien étudiant étranger du Sri Lanka et nouvel immigrant au Canada, il se passionne pour le soutien aux immigrants et aux étudiants étrangers, tout en plaidant en faveur d’un changement au niveau du système pour l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) ainsi que pour l’élimination du racisme dans l’enseignement supérieur. Il est également animateur de la formation sur la lutte contre le racisme.

Au cours des six dernières années, Dinuka s’est spécialisé dans le soutien au développement de carrière des étudiants aux cycles supérieurs diplômés (maîtrise, doctorat et postdoctorat) et est reconnu pour son expertise dans le domaine. Il occupe des postes de direction au sein de l’Association des services aux étudiants des universités et collèges du Canada (ASEUCC), du Réseau pour le perfectionnement aux études supérieures et postdoctorales (RPESP) et du Graduate Career Consortium (GCC). Diplômé de l’Université de Guelph, il est titulaire d’un baccalauréat ès sciences en zoologie et se consacre au jardinage en dehors du travail.

Shereen Ashman, CEE Centre for Young Black Professionals, Toronto, ON

Meghan Lavallee, Manitoba Institute of Trades and Technology, Winnipeg, MB

Meghan Lavallee habite à Winnipeg et travaille comme directrice des programmes de cheminement à l’Institut des métiers et de la technologie du Manitoba. Dans le cadre de ses fonctions, elle assure notamment un soutien continu aux centres de formation des adultes et aux programmes de langues de l’établissement, ainsi qu’aux systèmes visant à créer des cheminements de carrière et éducatifs permettant la poursuite de formations commerciales et techniques, la transition vers le milieu du travail, ainsi que vers d’autres occasions d’études postsecondaires.

Meghan a découvert sa passion pour l’apprentissage par l’expérience et la réussite scolaire, lorsqu’elle était étudiante et membre du personnel des résidences et des services à la vie étudiante du secteur postsecondaire, pendant son baccalauréat ès sciences et ses études post-baccalauréales en éducation. Elle a ensuite transformé sa passion pour le développement des étudiants en un modèle proactif de niveau de scolarisation avec Career Trek, un organisme sans but lucratif spécialisé dans l’apprentissage par l’expérience qui aide à propulser les jeunes Manitobains vers la réussite scolaire et professionnelle. Elle termine actuellement sa maîtrise en éducation (études postsecondaires) à l’Université Memorial.

Meghan fait du bénévolat au sein de sa communauté et adore le yoga, le jardinage et les sorties dans la nature avec sa famille et ses compagnons canins.

Holly Linkert, Eastwood Collegiate Institute – Conseil scolaire de district de la région de Waterloo, Kitchener, ON

Holly Linkert est professeure au sein du programme d’enseignement coopératif et enseigne la danse à l’Eastwood Collegiate Institute du Conseil scolaire de district de la région de Waterloo. Elle a mis sur pied un cours d’art dramatique pour les nouveaux arrivants, afin d’aider les étudiants réfugiés à améliorer leur connaissance de l’anglais et à développer un sentiment d’appartenance à leur nouvel environnement scolaire. Holly est déterminée à aider ses étudiants à découvrir leurs passions et à trouver leur voie. En tant que membre du groupe de réflexion provincial sur le nouveau programme d’exploration de carrière de l’Ontario, elle a contribué à l’intégration de connaissances financières et de méthodes de demande d’emploi mises à jour au programme. Son parcours professionnel est des plus diversifiés. Elle a amorcé sa carrière comme chanteuse et danseuse professionnelle au sein de Jean Ann Ryan Productions (Floride), elle a fait partie d’une équipe de gestion des ventes au détail à Rebook Canada, puis elle a été conseillère d’orientation au sein du Conseil scolaire de district de Toronto, professeure de danse au Carousel Dance Centre et bénévole pour Ballet Creole (Toronto) et Dance Ontario. Elle est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en histoire du King’s University College de l’Université Western, d’un certificat de deuxième cycle en intervention en développement de carrière du Conestoga College, d’un brevet d’enseignement du D’Youville College (New York) et d’un diplôme en enseignement du jazz et de la danse à claquettes d’ADAPT.

Felicity Morgan, Université de Toronto, Mississauga, ON

Felicity Morgan est directrice du centre de carrières de l’Université de Toronto Mississauga. Autorité innovatrice en services d’orientation professionnelle, elle explore constamment de nouvelles méthodes pour aider les étudiants à atteindre leurs objectifs. Mme Morgan s’emploie à leur fournir des programmes et des services qui leur permettront de développer des compétences de gestion de carrière qu’ils conserveront toute leur vie. Elle agit aussi comme facilitatrice dans leurs relations avec de futurs employeurs, d’anciens étudiants, de professionnels de leur secteur d’activités et leur collectivité. Le centre de carrières de l’Université de Toronto Mississauga a fait partie des cinq finalistes selon le choix des membres de la National Association of Colleges and Employer au prix de l’innovation (en 2013), qui récompense les idées originales mises en œuvre par le personnel dans leur travail. De plus, le centre a été colauréat (avec un regroupement d’universités et de collèges canadiens, et de certains organismes internationaux) d’un prix d’excellence en innovation décerné par l’ACSEE (2017). Diplômée de l’Université de Toronto, elle est titulaire d’un baccalauréat en psychologie et en sociologie et d’une maîtrise en éducation en psychologie de l’orientation. Elle est également psychothérapeute agréée en Ontario.

Medina Puskar, Manitoba Start, Winnipeg, MB

Travailleuse sociale autorisée et gestionnaire des services d’orientation professionnelle à Manitoba Start, Medina Puskar dirige une équipe d’accompagnateurs en gestion et transition de carrière formés et certifiés qui aident les nouveaux arrivants à trouver un emploi gratifiant. Avant d’occuper un poste de direction, elle a été accompagnatrice en gestion et transition de carrière et facilitatrice, enseignant des aptitudes en employabilité et des techniques de recherche d’emploi. Medina détient un certificat en intervention en développement de carrière de l’Université de Winnipeg ainsi qu’un baccalauréat en travail social de l’Université du Manitoba. Elle-même réfugiée, elle comprend les défis auxquels les nouveaux arrivants font face les nouveaux arrivants dans la recherche d’un emploi gratifiant. Intéressée par les données, elle cherche toujours à découvrir de nouvelles tendances et à les intégrer à la planification stratégique de l’entreprise.

Sashie Steenstra, ICTC (Information and Communications Technology Council), Calgary, AB

SashieSteenstra, qui compte plus de 20 ans d’expérience dans des établissements postsecondaires et des organismes sans but lucratif, a occupé des postes axés sur le développement de la main-d’œuvre, l’apprentissage par l’expérience, la conception de programmes d’études, l’animation d’ateliers, le développement d’entreprises et la gestion de projets. En 2019, elle s’est jointe au CTIC (Conseil des technologies de l’information et des communications) et a mis l’ensemble de ses compétences en transition de carrière à la prestation du projet pilote EDGE UP (Energy to Digital Growth Education and Upskilling Project), un programme de perfectionnement des compétences de courte durée destiné à aider des professionnels en milieu de carrière de l’industrie pétrolière et gazière à trouver un nouvel emploi dans les secteurs technologiques en croissance de Calgary. Mme Steenstra occupe actuellement le poste de directrice du programme « Les parcours J’avance », dont elle est le fer de lance de la croissance stratégique. Elle dirige la planification, le développement, la coordination et la mise en œuvre de la prestation du programme. Cela comprend la supervision de toutes les activités de préparation à la carrière, l’embauche du personnel du programme, la co-création des critères de sélection fondés sur les résultats de recherches, la supervision de l’admission et de la sélection des candidats, la liaison avec les prestataires de formation, la mise au point des programmes d’études, les relations avec le secteur, le suivi et les rapports. Mme Steenstra est titulaire d’un baccalauréat ès sciences et d’une maîtrise (anthropologie) de l’Université de Calgary, et elle détient le titre d’intervenante en développement de carrière certifiée. 

Lu (Echo) Liu, University of Regina, Regina, SK (GSEP)

Echo Liu est conseillère en emploi et formatrice au sein des Services d’orientation professionnelle pour les nouveaux arrivants du Catholic Family Services Regina (CFS Regina). Au fil de ses trois années passées au CFS Regina, elle s’est découvert une grande passion pour le développement de carrière et se consacre à aider les immigrants et les réfugiés tout au long de leur parcours en matière d’employabilité et de développement de carrière. Elle a obtenu un baccalauréat en travail social de l’Université de Regina, où elle étudie actuellement à la maîtrise en éducation des adultes et en développement des ressources humaines. Elle s’est engagée à mettre en pratique les théories et l’orientation philosophique de l’éducation des adultes afin de créer et d’animer des ateliers, des programmes et des séances de groupe sur l’emploi pour des clients issus de professions et de milieux culturels divers. Dans ses temps libres, Mme Liu aime faire du bénévolat dans divers organismes communautaires sans but lucratif, notamment en élaborant des programmes de cours d’informatique, en fournissant un accompagnement individualisé en rédaction de CV et en emploi, et en aidant les personnes vivant avec un handicap physique important. Forte de ses vastes connaissances et de son expérience dans les domaines de l’orientation professionnelle individualisée, de la prestation de programmes d’emploi et de formation, et de l’engagement communautaire, elle est déterminée à mettre son grand enthousiasme et ses compétences au service du Comité du contenu et de l’apprentissage du CERIC et à poursuivre son apprentissage auprès de l’ensemble des membres.  

Omotade Owodunni, Royal Roads University, Victoria, C.-B. (GSEP)

Comité de promotion et d’engagement communautaire : 

  • Contribue à l’élaboration et au soutien de la mise en œuvre de plans de promotion auprès de publics prioritaires déterminés, par exemple les employeurs, les enseignants et le gouvernement qui font la promotion de la littératie professionnelle ainsi que les retombées sociales et économiques du développement de carrière en tant que bien public. Contribue à la création de campagnes nationales de promotion qui mettent de l’avant la valeur d’un état d’esprit favorable au développement de carrière auprès des électeurs et des clients.
  • Recommande des stratégies, directement ou en partenariat avec d’autres chefs de file du secteur, pour influer sur le changement des systèmes afin de créer des programmes, des pratiques et des politiques plus solides, plus équitables et plus efficaces pour promouvoir le développement de carrière au Canada.
  • Détermine les approches permettant de faire participer les divers intervenants de l’écosystème élargi du développement de carrière au travail du CERIC et établir des relations par des rassemblements et d’autres moyens pour aborder des enjeux communs. Fait participer des réseaux d’influenceurs comme partenaires pour amplifier les messages du CERIC et soutenir ses activités.
  • Suggère des outils et des stratégies pour l’engagement communautaire et la croissance des professionnels du développement de carrière afin qu’ils soient informés, consultés, mobilisés, qu’ils disposent de pouvoirs et qu’ils puissent agir comme catalyseurs du changement. Lance et soutient les conversations intersectorielles et le réseautage entre pairs autour des enjeux liés à la carrière.
  • Conseille sur les relations publiques multicanaux, par exemple les médias, le numérique et les réseaux sociaux, afin de créer de la visibilité et d’accroître le renom du CERIC et d’autres chefs de file du secteur ainsi que le profil public du développement de carrière. Guide la diffusion de la recherche et de l’apprentissage qui améliorent le travail des professionnels du développement de carrière.
  • Promeut activement les atouts du CERIC auprès des collègues et des réseaux.

Membres du comité

Trevor Lehmann, Université du Manitoba, Winnipeg, MB (coprésident)

Trevor Lehmann est un professionnel en services aux étudiants qui compte plus de neuf ans d’expérience dans la prestation de conseils aux étudiants de niveau postsecondaire sur les choix de carrière et d’études à l’Université du Manitoba. Il est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en éducation, et il est conseiller canadien certifié (CCC) par l’Association canadienne de counseling et de psychothérapie.
Trevor Lehmann est bénévole auprès de la Manitoba Association of Career Development (MACD), où il préside le comité de perfectionnement professionnel chargé de coordonner les ateliers et les présentations à ses membres. Il participe aussi à l’organisation du symposium « Let’s Get to Work ».
Au-delà du développement de carrière, Trevor Lehmann aide les adultes qui vivent d’autres transitions de la vie. En tant que bénévole de Palliative Manitoba, il aide les clients à surmonter les transitions de la vie, ainsi que les pertes et le deuil qui y sont associés. Il a aussi un cabinet privé qui organise des groupes et des ateliers pour aider à résoudre les problèmes de santé mentale liés au changement climatique et à la crise écologique.

Valérie Roy, AXTRA, l’Alliance des centres-conseils en emploi, Montréal, QC (coprésidente)

Valérie Roy est directrice générale d’AXTRA, l’Alliance des centres-conseils en emploi, qui regroupe 95 organismes à travers la province œuvrant à l’intégration en emploi de tous les Québécois et Québécoises. Elle travaille avec les membres et partenaires d’AXTRA pour développer de meilleures pratiques, accroître le bassin de connaissances dans le secteur de l’emploi et de la formation ainsi que pour créer un marché du travail inclusif dans le but de permettre à tous les individus de trouver leur X. Valérie siège aussi sur divers conseils d’administration et comités à l’échelle québécoise, canadienne et internationale.

Akosua Alagaratnam, Premier Emploi, Toronto, ON

Akosua Alagaratnam est la directrice générale de First Work. Avant de se joindre à l’organisation, Akosua a travaillé en tant que professionnelle principale des affaires publiques, en se concentrant principalement sur les politiques touchant les communautés marginalisées et les jeunes. Pendant son mandat auprès du ministre provincial des Services à l’enfance et à la jeunesse, Akosua a dirigé la politique de justice et d’opportunité pour les jeunes et a également travaillé directement avec de multiples agences, ainsi qu’avec le personnel de première ligne, pour défendre les jeunes marginalisés. En tant que conseillère principale en matière de politiques auprès du ministre provincial des Finances, Mme Akosua a fourni des conseils efficaces sur les politiques et la législation couvrant un portefeuille diversifié, notamment le travail, les services aux enfants et aux jeunes, les services communautaires et sociaux, les services correctionnels et les relations avec les Autochtones. Avec plus de six ans d’expérience au sein du gouvernement et sept ans en tant que représentante du conseil d’administration du Region of Peel Women’s Centre – Interim Place, Akosua est une intervenante efficace et bien établie en matière d’élaboration de politiques efficaces, de communications, d’affaires publiques et gouvernementales et d’engagement communautaire.

Akosua siège actuellement au conseil d’administration de la Coalition canadienne des organismes communautaires en développement d’employabilité (CCOCDE), de MABELLEarts et de GoodWill Industries – The Amity Group.

Keka DasGupta, Precision Marketing Group Inc, Toronto, ON

Keka DasGupta est stratégiste émérite en relations publiques et en communications depuis 20 ans, conférencière TEDx, formatrice pour cadres et entrepreneure.

Elle a commencé sa carrière à IKEA où elle a travaillé pendant sept ans à la gestion de l’ensemble des programmes de relations publiques et de communications. Elle a aussi assumé les fonctions de porte-parole auprès des médias et en temps de crise pour l’entreprise. Elle s’est ensuite jointe à DDB Public Relations, un cabinet de relations publiques renommé. Après être devenue mère (elle a maintenant deux garçons), Mme DasGupta a fondé sa propre société d’experts-conseils, Precision Marketing Group Inc.

Elle continue d’offrir son expertise à DDB, à titre de vice-présidente indépendante de la division des relations publiques du cabinet. En 2016, Mme DasGupta et son équipe de DDB ont reçu l’Oscars of the PR industry avec la mention « agence de l’année » dans la compétition internationale Gold Quill, organisée par l’International Association of Business Communicators.

Elle a travaillé avec des marques reconnues mondialement comme IKEA, Nike, Disney, American Express, Schwarzkopf, Johnson & Johnson et bien d’autres sociétés de la liste Fortune 500.

Elle a également travaillé en marketing de recrutement pendant plus de dix ans, cofondé Enkompass Consulting (spécialisée en apprentissage et en développement en entreprise) et été instructrice au Schulich Executive Education Centre de l’Université York.

Dans le cadre de son projet de prédilection, elle prononce des discours et organise des ateliers interactifs sur la gratitude pour des entreprises en Amérique du Nord, qui portent sur l’augmentation de la productivité des employés, le bonheur, la fidélité et la rétention. Elle a aussi créé un programme pour les élèves (de la 7e à la 12e année [1re à 5e du secondaire]) qui se sert de la gratitude pour contrer de façon dynamique l’intimidation en milieu scolaire.

Elle est également membre professionnelle de la Canadian Association of Professional Speakers.

Raj Dam, Université de Toronto, Scarborough, ON

Raj Dam est un professionnel doté d’un esprit entrepreneurial et axé sur les résultats. Il compte plus de 12 ans d’expérience en développement commercial, en engagement des employeurs, en gestion de programmes et en communication. Il a acquis des compétences en engagement des employeurs, en vente consultative, en gestion des relations, en formation de partenariats, en développement de carrière, en stratégie, en gestion financière et en gestion d’équipe. Il est titulaire d’une licence et d’un diplôme d’études supérieures en administration des affaires avec une spécialisation en marketing. M. Dam est le lauréat du prix « Technology Rocketship » décerné par le UK Trade and Investment. Il a travaillé dans de vastes secteurs tels que les banques, la fabrication, la technologie, l’enseignement supérieur et les organismes sans but lucratif. De plus, il s’est associé à de grands employeurs comme RBC, Rogers, Telus, Deloitte, IBM, Microsoft, Randstad et ACCES Employment pour des initiatives d’engagement des employeurs ou de développement des talents.

Alastair MacFadden, University of Saskatchewan, Saskatoon, SK

Alastair MacFadden est directeur de l’éducation des cadres supérieurs à la Johnson-Shoyama Graduate School of Public Policy, et directeur par intérim du campus de l’Université de la Saskatchewan. Auparavant, il a occupé les fonctions de sous-ministre de l’Immigration et de la Formation professionnelle (2018 à 2020) et de sous-ministre adjoint du Développement du marché du travail (2013 à 2018) au sein du gouvernement de la Saskatchewan, ainsi que d’autres postes dans les secteurs public et à but non lucratif. En sa qualité de haut fonctionnaire, M. MacFadden a concilié les priorités du marché du travail pour les Canadiens et les nouveaux arrivants, négocié des investissements en faveur des travailleurs et des entreprises, et contribué à l’amélioration des résultats du marché du travail grâce à une planification concertée avec les entreprises, les syndicats et d’autres intervenants. Au cours de son mandat de haut fonctionnaire, la Saskatchewan s’est classée parmi les provinces ayant le marché du travail le plus performant au Canada, notamment en ce qui concerne le taux d’emploi des groupes sous-représentés, la durée d’emploi et la durée moyenne du chômage. Son travail avec d’autres gouvernements a mené à l’élaboration de stratégies collaboratives entre les responsables de l’immigration et ceux du marché du travail, notamment la formation d’un organisme national sans but lucratif connu sous le nom de Conseil canadien d’information sur le marché du travail. 

Adriano Magnifico, Division scolaire Louis Riel, Winnipeg, MB

Adriano Magnifico s’est consacré à l’enseignement de l’anglais dans des écoles secondaires de deuxième cycle pendant 35 ans. En 1995, il a créé le programme interdisciplinaire Career Internship Program (CIP), un programme primé à plusieurs reprises qui allie le développement de carrière aux cours classiques, et qui se poursuit à ce jour. Il est président du comité de développement de carrière de la division scolaire Louis Riel et membre de l’équipe de direction. Il travaille ou a travaillé avec des équipes de dirigeants pour le CERIC, le Conseil de l’information sur le marché du travail, la Canadian Cyber Defence Challenge, la Chambre de commerce de Winnipeg, les Manufacturiers et Exportateurs du Canada (MEC) et le Brookfield Institute for Innovation and Entrepreneurship. Volontaire actif pour JA Canada et Jeux Olympiques spéciaux Manitoba, ainsi que pour Harvest Manitoba, il est entraîneur de hockey et de baseball dans sa collectivité depuis 30 ans. Il copréside la Manitoba Association of Teachers of English et a travaillé au sein de diverses équipes pour contribuer à la mise en place de programmes d’alphabétisation d’été de niveau primaire pour les enfants économiquement et socialement marginalisés. À l’occasion, M. Magnifico publie des articles sur le développement de carrière et tient une chronique régulière dans le journal local. Il a déjà gagné des prix pour quelques-unes de ses nouvelles. Il a créé l’outil de narration personnelle LEAN Career Design Canvas et le partage avec des professionnels du développement de carrière au Canada et dans d’autres pays. Il anime la baladodiffusion Adventures in Careerland avec une équipe dynamique d’élèves du secondaire. Il est marié à Vicki, a trois garçons (qui ont tous quitté la maison familiale!) et deux chiens de sauvetage, Maggie et Mighty.

Jenny Lee Northey, Queen's University, Kingston, ON

Conseillère d’orientation, Jenny Lee Northey travaille aux Services d’orientation professionnelle de l’Université Queen’s, où elle soutient les étudiants relativement à leur prise de décisions et à leur développement de carrière. Elle se concentre surtout sur le développement de carrière d’étudiants du niveau postsecondaire dans une optique d’équité, de diversité et d’inclusion. Au cours des six dernières années, elle a travaillé à l’Université Queen’s et à l’Université de New York à Shanghaï, occupant diverses fonctions liées aux affaires étudiantes. Mme Lee Northey possède de l’expérience en éducation et en technologie éducative. Elle a également acquis des connaissances en marketing et en communications en travaillant comme bénévole au sein de divers organismes.  

Darrell Cole, BrickStorming, Winnipeg, MB (coprésident)

Darrell Cole (BA, MSS) a toujours été passionné par le marketing, les ventes et la défense de diverses causes. Que ce soit à titre de commis aux ventes à temps partiel dans une animalerie, de fondateur et chef de la direction d’un organisme d’apprentissage par l’expérience et de développement de carrière, de client d’un pub rempli d’inconnus, de concepteur de programmes ou de président d’une coopérative d’habitation, M. Cole s’est toujours ingénié à faire avancer les causes qui le motivaient. Ayant œuvré dans le domaine du développement de carrière pendant plus de 20 ans, il est impatient de contribuer à l’important travail accompli par le CERIC.

La grande majorité du travail qu’a effectué M. Cole en matière de marketing et de vente gravitait autour de son engagement envers les principes de justice sociale (mis à part son statut de membre fervent de Rider Nation). Il a travaillé sans relâche pour promouvoir des causes qui touchent les personnes sous-représentées et démunies dans notre société. Il aime particulièrement explorer les enjeux par des moyens novateurs et concrets tels que LEGOMD SERIOUS PLAYMD. M. Cole est un facilitateur agréé de Brickstorming, une entreprise de Winnipeg qui offre des services de facilitation d’affaires, de conseils pédagogiques et d’arts visuels, spécialisée dans la méthode LEGOMD SERIOUS PLAYMD.

Il aime manger de la réglisse, passer du temps avec ses proches, jouer à des jeux de société et à des jeux de rôle, faire des recherches généalogiques et cultiver des succulents.

John Sharpe, Alliance pro-jeunesse, Fredericton, N.-B.

Après des études au Holland College de l’Île-du-Prince-Édouard et à l’Université du Nouveau-Brunswick, John Sharpe travaille dans le secteur sans but lucratif auprès des jeunes et des jeunes à risque depuis près de 30 ans. M. Sharpe a fait partie de divers comités et équipes nationaux et provinciaux axés sur la santé mentale des jeunes, les relations saines entre les jeunes, les jeunes à risque, le développement de carrière et la littératie financière. Il a siégé à plusieurs conseils d’administration. En outre, il s’intéresse au développement communautaire et à la prestation de services intégrés. M. Sharpe vit au Nouveau-Brunswick avec sa femme Jo et son labrador, Willow. Il passe la plupart de ses étés à l’Île-du-Prince-Édouard.