fbpx

CCAB-HomeLa première étude approfondie depuis 10 ans qui montre que les chefs des petites entreprises autochtones sont de plus en plus nombreux au Canada, et qu’ils connaissent un franc succès en termes de rentabilité et de croissance, et cela d’une manière qui va bien au-delà des résultats financiers. Projet du Conseil canadien pour le commerce autochtone (CCAB), cette étude a été menée par Environics et parrainée par le CERIC.
Le nombre de chefs d’entreprises et d’entrepreneurs croit globalement cinq fois plus que celui des travailleurs indépendants au Canada. Selon l’étude du CCAB, intitulée Promise and Prosperity: The Aboriginal Business Survey, les entreprises autochtones sont variées et implantées dans différentes régions du pays, dans divers secteurs d’activité ou marchés.

Grâce à l’étude approfondie sur les entreprises autochtones menées par Statistique Canada et Entreprise autochtone Canada en 2002, le CCAB s’est lancée dans l’Enquête sur les entreprises autochtones (ABS) en 2011 pour combler les lacunes et contribuer à la compréhension des occasions d’affaires et des défis auxquels doivent faire face les entreprises autochtones. Le rapport est une exploration opportune – fondé sur des entretiens téléphoniques avec 1 095 chefs de petites entreprises des Premières Nations, des Métis et des Inuits (définies comme employant 100 personnes ou moins) – de leurs objectifs et stratégies, et des principaux facteurs contribuant à leur croissance. Les constatations majeures de ce rapport sont les suivantes :

  • Le nombre de chefs d’entreprises et d’entrepreneurs croit globalement à un taux nettement supérieur à celui des travailleurs indépendants au Canada.
  • Les entreprises autochtones sont variées et implantées dans différentes régions du pays, dans divers secteurs d’activité ou marchés.
  • Les chefs des petites entreprise autochtones réussissent en termes de rentabilité et de croissance, mais d’une manière qui va bien au-delà des résultats financiers.
  • Les petites entreprises autochtones florissantes se distinguent par l’utilisation de leurs plans d’affaires annuels et par leur capacité d’innover.
  • Les petites entreprises autochtones créent des emplois pour les Autochtones, mais aussi pour les non-Autochtones.
  • Les entrepreneurs autochtones s’en remettent principalement à leurs propres ressources à la fois pour démarrer leur entreprise, mais aussi pour leur fond de roulement, car l’accès au financement est considéré comme un obstacle majeur à leur croissance.
  • Malgré les défis des petites entreprises autochtones, leur confiance en l’avenir est solide.

Pour de plus amples informations sur CCAB et ses recherches, visitez le site www.ccab.com.

Promise and Prosperity : The Aboriginal Survey

(Rechargez version PDF)

 

Leave a Reply

X
X