Un nouveau rapport (en anglais) présente des profils de cas de 15 établissements postsecondaires au Canada, reconnus pour leurs pratiques exemplaires en prestation de services d’orientation professionnelle. Le document Insight into Impressive Practices in Career Services: A Reference Guide présente une recherche financée par le CERIC et publiée au printemps, qui établit l’importance accordée par les universités et les collèges financés par l’État aux services de développement de carrière, et souligne certains modèles inspirants de services d’orientation professionnelle dans l’ensemble du pays.

Dans le rapport, le professeur Peter Dietsche et Jim Lees, chercheurs de la société PSE Information Systems, ont résumé les résultats des entretiens avec le personnel des services d’orientation professionnelle des établissements postsecondaires ayant les modèles les plus inspirants, et ont analysé les modèles inspirants de services d’orientation professionnelle.

Université Wilfrid Laurier :Modèle d’apprentissage complet intégré à la carrière
Université Queen’s :Modèle d’efficacité
Université Simon Fraser :Modèle de partenariat
Université de Toronto à Mississauga :Modèle de développement des compétences / « Apprendre à pêcher »
Université Mount Royal :Expérience de travail centralisée / Développement de carrière
Collège Fanshawe :Modèle portes ouvertes
Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse :Modèle global ou axé sur la durée de vie
Université St. Francis Xavier :Enrichissement personnel / Modèle réflexif
Collège Mohawk :Modèle d’orientation ou d’accompagnement
Université Dalhousie :Modèle psychologique
Université Mount Saint Vincent :Modèle de carrière centralisée / Services d’emploi
Collège Bow Valley :Modèle centralisé unique
Université Ryerson :Modèle à trois piliers (lié ou parallèle au programme éducatif, personnel)
Conestoga College :Modèle intégré
Centennial College :Modèle à trois étapes (s’engager, se préparer, se connecter)

Les caractéristiques communes aux modèles sont traitées dans la première moitié du rapport. Le thème prédominant, mentionné par 12 des 15 institutions, était l’importance d’établir des relations avec les intervenants des campus. Ces partenariats sont considérés, pour les services d’orientation professionnelle, comme un moyen d’améliorer les contacts avec les étudiants, ainsi que la visibilité sur le campus. Voici les autres principaux thèmes liés aux modèles d’orientation professionnelle : harmonisation des services d’orientation professionnelle au plan stratégique institutionnel; partage de locaux avec d’autres services sur le campus, en général coopératifs; réponse aux besoins des intervenants, en particulier ceux des étudiants et du personnel enseignant; et intervention proactive dans la prestation des services d’orientation professionnelle en communiquant avec les étudiants sur le terrain. Des thèmes relatifs à l’engagement des établissements, aux sources de financement et aux indicateurs utilisés par les établissements pour en quantifier les résultats sont également abordés.

La seconde moitié du rapport fournit de brefs profils sur chaque institution, des descripteurs clés de leurs services et un aperçu des pratiques que le personnel considère comme étant exemplaires. Au total, 47 pratiques exemplaires en prestation des services d’orientation professionnelle ont été consignées. En voici quelques exemples :

Université Wilfred Laurier – Sondage auprès des diplômés : Depuis 35 ans, le département effectue un sondage annuel auprès des diplômés de l’ensemble d’une classe. Ce sondage s’avère bénéfique du point de vue de l’orientation professionnelle, pour montrer aux étudiants que leurs compétences sont transférables et qu’une vaste gamme de choix de carrière est à leur disposition.

Université Queen’s – « Major Maps » et « Grad Maps » : « Major Maps » est un outil global et intégré pour le développement de carrière, qui renforce un engagement précoce et l’acquisition d’expérience pendant l’obtention du diplôme. Les cartes ont été créées par plusieurs intervenants de l’université, par exemple, des conseillers pédagogiques et en développement de carrière, et sont utilisées par ces derniers.

Université Mount Royal – Associer le développement de carrière à l’expérience de travail : Le département combine coordonnateurs en développement de carrière et coordonnateurs en expérience de travail. Ces personnes appuient l’Université en offrant divers modèles d’expérience de travail, allant des stages à l’alternance travail-études, qui sont conformes aux diplômes.

Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse – Bavardage en direct et aide par courriel, avec des conseillers en développement de carrière formés : Des conseillers en développement de carrière formés expliquent les principes, les concepts et les activités liés au développement de carrière au sein de Career in Gear, un site Web qui permet aux individus de découvrir le développement de carrière avant de rencontrer un conseiller en personne.

Collège Fanshawe – « Don’t Cancel that Class » (n’annulez pas ce cours) : Ce service est proposé aux universitaires qui savent que l’annulation d’un cours pourrait être nécessaire en raison d’une participation à une conférence, d’un déplacement, etc. Les services d’orientation professionnelle offrent de rencontrer les étudiants du cours et d’organiser des ateliers liés à la carrière et adaptés à des besoins précis, en vue d’établir davantage de relations avec les étudiants.

Université Ryerson – Career Checkpoint : Une trousse d’outils pour les employeurs de personnel étudiant qui permet d’intégrer facilement le développement professionnel à l’emploi sur le campus, et nécessite la communication des résultats d’apprentissage de tous les emplois pour étudiants. Cette trousse comprend des ressources précises pour les directeurs travaillant avec du personnel étudiant étranger et des étudiants autochtones.

Bien qu’il ne soit pas recommandé que les établissements postsecondaires tentent d’utiliser un modèle d’un autre service d’orientation professionnelle, le rapport vise à ce que les thèmes clés et les pratiques exemplaires fournissent une feuille de route pour le déploiement d’un modèle inspirant des services d’orientation professionnelle. Les auteurs indiquent également qu’ils espèrent que les conclusions de leurs recherches aideront tous les intervenants à appuyer les efforts des étudiants de niveau postsecondaire pour atteindre leurs objectifs académiques, personnels et professionnels.

Une série de webinaires du CERIC, prévue pour la semaine du 13 novembre, mettra en vedette le professeur Dietsche, qui nous fera part de sa recherche, ainsi que des leaders de certains des services d’orientation professionnelle les plus inspirants au Canada. D’autres renseignements seront communiqués.