Le projet du CERIC “Le développement de carrière chez les enfants : Déterminer les conditions et les stratégies essentielles à la réussite” a été attribué à une équipe internationale de chercheurs universitaires dirigée par Lorraine Godden de Ironwood Consulting et de l’Université Carleton; Nicki Moore de l’Université de Derby, ainsi que Heather Nesbitt et Stefan Merchant de l’Université Queen’s. Ce projet examinera le lien entre les aptitudes et les concepts essentiels introduits et élaborés par les enseignants, et l’apprentissage en matière de carrière dans les écoles primaires canadiennes.

Ce projet de recherche découle d’une demande de propositions émise par le CERIC l’automne dernier et visant à déterminer les éléments fondamentaux nécessaires à la réussite des élèves de la 4e à la 6e année à toutes les étapes de la vie et dans la planification de carrière. L’introduction de concepts de carrière durant les premières années de scolarité – que ce soit de manière formelle par des programmes conçus à cette fin ou de manière informelle par un apprentissage axé sur le jeu – peut avoir un effet important et durable dans la vie d’une personne. Cependant, en l’absence d’intégration formelle de ces concepts de carrière aux programmes d’études, quelles sont les options offertes dans le cadre du système éducatif pour assurer que les enfants assimilent les outils dont ils auront besoin pour évoluer dans un monde du travail que nous ne pouvons concevoir pour l’instant? Les enseignants représentent la pierre angulaire du développement de carrière, puisqu’ils interagissent avec les élèves à tous les âges et à toutes les étapes. C’est le point de départ de la recherche. Les enseignants organisent diverses activités d’apprentissage et de jeu qui favorisent les aptitudes essentielles (p. ex. habitudes saines, compétences sociales et affectives, confiance en soi, empathie, travail d’équipe, pensée critique, conscience de soi, régulation des émotions), mais qui ne sont généralement pas entreprises sous l’optique du développement de carrière. Pourtant, on s’attend plus tard à ce que les enseignants et les élèves fassent le lien de manière à ce que ces derniers puissent faire les bons choix d’études, de planification de carrière et de vie.

L’intérêt du CERIC pour ce projet est triple :

  • Comprendre ce qui se passe dans le secteur de l’enseignement primaire dans l’ensemble du Canada, à l’égard de l’introduction et du développement d’aptitudes essentielles liées à la carrière.
  • Utiliser une approche fondée sur différentes méthodes pour explorer l’incidence de ces conditions et stratégies sur les aptitudes essentielles en matière de développement de carrière.
  • Développer une trousse d’outils d’aide à l’enseignement qui valide la pratique d’enseignement.

Les chercheurs recueilleront les données auprès des enseignants, des parents et des élèves de la 4e à la 6e année dans les écoles publiques dans l’ensemble du Canada. La recherche intégrera diverses perspectives (y compris celles des communautés autochtones, des immigrants, des francophones, des enseignants d’élèves ayant des besoins spéciaux et des habitants de régions rurales et éloignées) afin d’approfondir la compréhension des croyances individuelles et collectives, ainsi que des perceptions et interprétations des apprentissages liés à la carrière.

Ce projet s’appuie sur une recherche antérieure menée par l’Université Memorial et financée par le CERIC, qui portait sur le processus de développement de carrière des enfants âgés de 3 à 8 ans (prématernelle à 3e année). Il en est ressorti deux guides – l’un destiné aux éducateurs, l’autre aux parents, leur offrant les outils nécessaires pour appuyer les jeunes enfants au cours de cette période fondamentale de leur vie, riche en jeu et en fantaisie.