Un modèle d’éducation et de formation des praticiens en orientation au Canada

Partenaires du projet : Rebecca Burwell et Sharon Kalbfleisch
Langue : Anglais

TERMINER – 2011

Ce projet de partenarial du CERIC, A Model for the Education and Training of Career Practitioners in Canada, est une continuation du projet Advancement of Career Education in Canada réalisé en 2005-2006. Pendant le premier projet, on a élaboré un procédé visant à articuler le niveau d’instruction recommandé pour entrer et progresser dans le domaine du développement de carrière. Ce second projet est divisé en trois phases :

  • Raffinement du modèle conçu à l’origine par le groupe de réflexion des éducateurs en 2006;
  • Validation du modèle par les intervenants, dont des employeurs, des praticiens, des associations et des éducateurs; et
  • Communication générale du modèle aux intervenants du domaine.

Une fois finalisé, ce modèle aura le potentiel de structurer le domaine du développement de carrière de manière significative en créant des réseaux et une unité, en rehaussant l’image professionnelle dans le domaine, en forgeant des liens, en améliorant les programmes d’études en éducation/formation et en améliorant les services d’orientation d’un bout à l’autre du pays pour servir le public de façon plus uniforme.

Les principales chercheuses sont Sharon Kalbfleisch et Rebecca Burwell, avec le soutien d’un groupe consultatif constitué des personnes suivantes : Dr Mildred Cahill, Jeanette Hung, Dr Geoff Peruniak, Nathalie Perreault et Mark Venning.

EN SAVOIR PLUS

Se réorienter : travail et développement de carrière chez les adultes d’un certain âge

Partenaire du projet : Dr Suzanne L. Cook, Université York
Langue : Anglais

TERMINER – 2017

Financé par le CERIC, le projet d’étude Redirection: Work and Later Life Career Development (Se réorienter : travail et développement de carrière chez les adultes d’un certain âge) porte sur les travailleurs qui ont atteint un certain âge. Suzanne L. Cook (Université York), chercheuse principale, en est la directrice.

Des études révèlent que les gens ont tendance à prendre leur retraite plus tard dans la vie et que la proportion de citoyens de 55 ans et plus a augmenté sur le marché du travail. De 1997 à 2010, le taux d’emploi a augmenté chez les hommes de 55 ans et plus, passant de 30,5 % à 39,4 %. Dans le cas des femmes, le taux est passé de 15,8 % à 28,6 % pendant la même période (Carrière & Galarneau, 2011).

Les travailleurs d’un certain âge constituent un capital humain d’une valeur inestimable, que l’on a pourtant tendance à négliger. On assiste par ailleurs à un virage radical autour du travail en seconde moitié de vie et du prolongement de la vie active. La « retraite» réinventée, le vieillissement de la population canadienne et la place des adultes de plus de 50 ou 60 ans dans le marché du travail, au-delà de l’âge actuel de la retraite, sont tous des facteurs qui ont suscité des changements sans précédent dans le monde et l’expérience du travail. Jamais le développement de carrière n’a été si important pour les travailleurs en seconde moitié de vie.

Le projet portera sur l’expérience des travailleurs d’un certain âge au Canada (à partir de 50 ans) qui se lancent dans une deuxième ou une troisième carrière. Il permettra également d’étudier les modes d’intervention des professionnels en développement de carrière auprès d’adultes d’un certain âge. Parmi les objectifs du projet : la formulation de recommandations quant aux approches, aux outils et aux ressources qui seraient les plus efficaces auprès d’adultes d’un certain âge et qui contribueraient à l’enrichissement du développement de carrière comme domaine de spécialisation.

Le film documentaire est MAINTENANT disponible!

Objectifs du projet

  • Étudier les réalités du travail et du développement de carrière pour les adultes d’un certain âge, du point de vue des professionnels en développement de carrière et des travailleurs en seconde moitié de vie.
  • Mieux faire connaître le développement de carrière et son importance pour les adultes d’un certain âge.

Objectifs spécifiques du projet

  • Étudier les expériences des travailleurs d’un certain âge qui cherchent du travail ou qui en ont trouvé.
  • Étudier la façon dont les professionnels en développement de carrière interviennent auprès des adultes d’un certain âge.
  • Établir des pratiques exemplaires d’intervention auprès des travailleurs d’un certain âge autour des enjeux du développement de carrière.
  • Formuler des recommandations pour aider les professionnels en développement de carrière à intervenir efficacement auprès d’adultes d’un certain âge.
  • Créer des méthodes de communication novatrices pour diffuser les connaissances acquises grâce à l’étude.

Calendrier du projet : d’août 2015 à juillet 2016

Diffusion des résultats du projet

Les responsables miseront sur diverses approches novatrices pour consigner et diffuser les résultats de l’étude. Par exemple :

  • Un concours de témoignages dans les médias sociaux pour faire connaître les expériences de réorientation de carrière d’adultes d’un certain âge.
  • Un documentaire éducatif de 22 minutes qui sera accessible gratuitement et présentera les conclusions des chercheurs, notamment par des témoignages de réorientation d’adultes d’un certain âge. Voir la bande-annonce du film (en anglais).

Rapport final (en anglais) – Apprenez-en davantage sur l’expérience de notre partenaire avec la mise en oeuvre de ce projet, ce qu’ils ont appris et les principales conclusions du projet.

Pour en savoir plus ou pour participer à cette étude, veuillez communiquer avec Suzanne L. Cook à l’adresse cooks@yorku.ca.

EN SAVOIR PLUS

La convergence catalytique : les innovations en matière de conférence pour les programmes à l’intention de la jeunesse

Partenaire du projet : Street Kids International
Langue : Anglais

TERMINER – 2009

En partenariat avec le CERIC, Street Kids International organisera une conférence passionnante à Toronto du 5 au 9 octobre 2009. La convergence catalytique : les innovations en matière de conférence pour les programmes à l’intention de la jeunesse exploiteront les outils de programmation du développement de carrière et les approches de mise en place en se fondant sur les initiatives de formation de Street Kids International pour les jeunes marginalisés. Des organismes partenaires qui travaillent avec et pour les jeunes de tout le Canada et du monde entier apporteront leur contribution, en offrant une occasion de consolider un réseau international de praticiens.

En partageant les meilleures pratiques, en mettant ensemble leur pouvoir mental, en pollinisant de façon croisée leurs idées et en nouant des relations fructueuses dans le réseau des praticiens chevronnés de Street Kids International, cette conférence offrira une occasion unique aux travailleurs sociaux canadiens et internationaux de parler des interventions critiques et de faire avancer le domaine de l’emploi des jeunes.

La conférence présentera des innovations pratiques et avant-gardistes pour donner aux jeunes les compétences pour trouver un emploi rémunérateur grâce au salariat et à l’entreprenariat. Elle inclura des séances d’études du marché pour le démarrage d’entreprises, la pratique des affaires, le mentorat et le rôle de la famille pour la réussite des jeunes travailleurs.

EN SAVOIR PLUS

Conférence nationale 2010 des CGFC : changeons avec nos communautés – innovation, collaboration, inspiration

Partenaire du projet : Clubs garçons et filles du Canada
Langue : Anglais

TERMINER – 2010

CERIC est un commanditaire de la Conférence nationale 2010 des Clubs garçons et filles du Canada, une chance pour les membres du mouvement des clubs de garçons et de filles de tout le Canada de se rassembler et développer de nouvelles manières d’aider les enfants et la jeunesse en général. La Conférence aura lieu du 19 au 22 mai à Calgary et les bénévoles de toutes les communautés du pays pourront y partager leurs expériences, leurs idées et stratégies visant à aider chaque jeune à tirer le parti maximum de leur potentiel.

La Conférence nationale 2010 des Clubs garçons et filles du Canada est la meilleure occasion de développement professionnelle du Canada. Elle accueillera des conférenciers dynamiques, des ateliers innovateurs et d’importantes discussions sur la façon dont les clubs de garçons et de filles peuvent aider les jeunes à surmonter les défis et barrières qui les empêchent de réussir.

Conférence nationale des Clubs garçons et filles du Canada

EN SAVOIR PLUS

Formation leadership tonique

Partenaires du project : Northern Lights et BC Career Development Association
Langue : Anglais

TERMINER – 2011

Les leaders de toutes les régions du Canada auront deux occasions de plus de participer aux séances de formation Leadership tonique (en anglais). Grâce au soutien de l’Association de développement professionnel de Colombie-Britannique, le cours se déplace à Vancouver pour des séances de formation les 23 et 24 septembre 2011. La prochaine séance de formation de deux jours se déroulera à Toronto les 17 et 18 octobre 2011.

Le projet Leadership tonique pour le développement professionnel est un partenariat entre le CERIC et Northern Lights Canada. Il procure aux leaders les outils et techniques permettant de comprendre leur capacité à rebondir, et comment motiver et impliquer le personnel en périodes de changement. Mise au point avec le soutien du CERIC, la formation Leadership tonique a été dispensée en mai 2011 et le sera à nouveau en octobre 2011. Les leaders ayant participé à la formation de deux jours en mai ont fait des commentaires élogieux. Ils ont qualifié la formation de « perspicace » et « tonifiante ». Tous les leaders ont déclaré se sentir plus confiants dans leur capacité à rebondir et à mener leurs équipes pour réussir la transition.

La formation a été créée pour aider les leaders, les équipes et les organisations du secteur du développement professionnel. Les dernières statistiques démographiques et économiques, ainsi que les changements en matière d’emploi mettent la pression sur les leaders et les organisations qui ont besoin de nouvelles connaissances, techniques et approches pour demeurer à la pointe du progrès. En raison des nombreux changements dans le domaine du counselling professionnel, les spécialistes de l’orientation professionnelle et leurs leaders doivent faire face à des exigences grandissantes. Des niveaux importants d’incertitude et l’anxiété des employés ont testé la capacité de rebondir des équipes et de leurs dirigeants.

Ce projet aidera les leaders à renforcer leurs capacités de rebond et à concentrer leur énergie sur la manière de promouvoir le bien-être et la productivité des équipes. Les évaluations personnelles et différentes activités donneront aux leaders une vision approfondie de leurs propres capacités à diriger grâce aux changements. L’inscription pour les séances d’automne débute dès à présent. Les leaders peuvent également faire une demande de bourse d’études. Pour en savoir plus sur la bourse d’études et le cours, veuillez appeler Crystal Dolliver au 1 800 361.4642 ou lui envoyer un courriel à cdolliver@northernlightscanada.ca.

EN SAVOIR PLUS

Nouveaux emplois environnementaux au Canada

Partenaires du projet : Premier Emploi et Green Skills Network
Langue : Anglais

TERMINER – 2013

Le projet de recherche de Green Skills Network offrira aux conseillers en orientation professionnelle des renseignements sur les possibilités d’emploi pour les débutants dans les secteurs de l’énergie renouvelable et des économies d’énergie de l’économie verte émergente au Canada. Il s’agit d’un projet en partenariat entre le CERIC et Green Skills Network.

Les emplois dans les secteurs de l’énergie renouvelable et des économies d’énergie, qui comprennent notamment la fabrication, l’installation, la distribution et la vente de produits et services liés à la production ou aux économies d’énergie ont connu et continueront de connaître une croissance exponentielle. Le projet de recherche de Green Skills Network fera progresser les connaissances des conseillers en orientation professionnelle en matière d’ouverture de postes, de niveau de scolarité et de formation requis pour postuler dans ce secteur prometteur.

Le projet permettra également la mise au point d’un cadre d’évaluation qui sera utilisé pour cinq programmes d’emplois verts. Les résultats de ces évaluations permettront d’établir et de normaliser les pratiques des conseillers en orientation et des centres lors de la conception et de la mise à exécution des programmes d’emploi dans les secteurs de l’énergie renouvelable et des économies d’énergie.

Le projet de recherche Green Skills Network fera part de ses conclusions lors de multiples ateliers et distribuera les résultats à plus de conseillers en orientation à travers tout le Canada.

Pour de plus amples renseignements sur tous les projets Green Skills Network, et en particulier le projet de recherche, veuillez visiter le site www.greenskillsnetwork.ca.

EN SAVOIR PLUS

Rôle des praticiens de l’orientation qui aident les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale

Partenaires du projet : Nova Scotia Career Development Association (NSCDA) et Neasa Martin & Associates
Langue : Anglais

TERMINER – 2013

L’emploi est généralement reconnu comme une des pierres angulaires de l’inclusion sociale, car il permet de se forger une identité, de se fixer un but, de donner une signification à sa vie, d’établir des relations et de trouver les ressources nécessaires pour s’intégrer à la collectivité. Les personnes qui ont des problèmes de santé mentale ont le taux de chômage le plus élevé de tous les groupes présentant une déficience, et pour la majorité d’entre elles, le travail est un objectif illusoire. Être sans travail conduit aux difficultés matérielles, à la pauvreté, à l’affaiblissement de la santé physique et mentale, à l’augmentation des problèmes familiaux. Cela crée aussi un sentiment de honte personnelle. Bien que ces personnes veuillent travailler, elles constatent que leur stigmatisation, la discrimination à leur égard et les politiques publiques limitatives jouent un rôle crucial, qui va bien au-delà des frontières de leur maladie, dans leur mise à l’écart de la population active. Le gouvernement de Nouvelle-Écosse reconnaît l’importance de l’amélioration de l’accès à l’emploi pour les groupes marginalisés de manière à répondre au besoin croissant de main-d’œuvre de la province.

L’Association de développement des carrières de Nouvelle-Écosse a constaté un décalage entre les besoins des clients présentant des troubles mentaux et le niveau de connaissances et d’aisance des praticiens dont la tâche est justement d’intégrer ces personnes à la population active. Les clients racontent de plus en plus pourquoi ils perçoivent que leur maladie mentale est un facteur d’emploi, et les conseillers se sentent impuissants face au manque de connaissances et de ressources pour les aider à aller de l’avant efficacement. Aucune formation ou pédagogie systématique n’est actuellement offerte aux praticiens du développement de carrière pour leur permettre de comprendre et gérer ces problèmes dans leurs activités quotidiennes. Les praticiens du développement de carrière jouent un rôle crucial d’observateurs pour aider ces gens à prendre ou reprendre pied dans le monde du travail, et pour les faire accéder à des programmes pédagogiques ou de formation professionnelle. Pourvus des ressources nécessaires, ils ont la possibilité de devenir de puissants inducteurs de changement.

Grâce à une subvention de recherche du CERIC, l’Association de développement des carrières de Nouvelle-Écosse (NSCDA), en collaboration avec Neasa Martin & Associates, mettra au point dans l’ensemble de la province une stratégie de mobilisation, d’enseignement et de transformation s’adressant aux conseillers en orientation, aux éducateurs et aux planificateurs de politiques pour leur permettre de divulguer les meilleures pratiques, d’améliorer l’accès au counselling de carrière et aux prestations de services y afférentes. Le succès dans l’emploi requiert d’aborder à bras-le-corps la stigmatisation que les personnes ressentent lors de leur accès aux services dont elles ont besoin pour entrer ou demeurer dans la population active, ou pour revenir à un emploi concurrentiel après une période d’absence.

Un Comité de projet consultatif sera recruté par la NSCDA. Il sera constitué de leaders du secteur de la consommation et d’éducateurs de projets qui échangeront leur « expertise expérientielle » et leur connaissance approfondie du sujet. Des consultations intersectorielles dans l’ensemble de la province seront engagées au cours des prochains mois par l’intermédiaire de sondage, d’entrevues avec les intervenants, de séances pédagogiques et de discussions à bâtons rompus. En nous concentrant sur la stigmatisation et la discrimination, en partageant les connaissances empiriques et les outils de l’inclusion sociale, nous collaborerons avec tous les intervenants pour trouver des moyens d’améliorer l’accès aux services. Ce problème particulier d’accès à l’emploi n’est pas l’apanage de la Nouvelle-Écosse, et l’enseignement transformationnel de ce projet sera tout à fait approprié pour mettre en place un programme national.

Restez à l’écoute, car un site web sera créé pour le projet, pour partager les informations et les ressources. http://www.nscda.ca/. Pour vous impliquer dans ce projet ou faire des suggestions, n’hésitez pas à nous envoyer un courriel à neasamartin@primus.ca ou chartingthecourse@nscda.ca.

Le masculin est utilisé afin d’alléger le texte.

Tracer la voie : Rôle des praticiens de carrière qui viennent en aide aux personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale (en anglais)

Rapport final de projet

EN SAVOIR PLUS

Une étude nationale sur l’innovation et l’attitude sociale des jeunes entrepreneurs

Partenaires du projet : Hire Prospects et D-Code
Langue : Anglais

TERMINER – 2008

La National Youth Entrepreneur Social Attitude and Innovation Study est un projet de recherche de Hire Prospects, le service Youth Survey Outreach de l’Association ontarienne des centres de consultation pour l’embauche des jeunes, en partenariat avec D-Code, la firme de recherche spécialisée qui vise à perfectionner les connaissances sur les jeunes. Ce projet de partenariat du CERIC se penche sur l’attitude des jeunes à l’égard de l’entrepreneurship comme choix de carrière, en approchant des jeunes de tout l’Ontario et du Lower Mainland de la Colombie-Britannique. Elle comprend un sondage en ligne de 400 jeunes répondants et des ateliers sur l’innovation avec 40 jeunes participants qui songent à devenir entrepreneurs et 10 jeunes qui exploitent de petites entreprises. Le projet est guidé par un groupe consultatif formé de parties intéressées par les attitudes entrepreneuriales des jeunes.

Le projet va :

  • Fournir des détails d’expériences personnelles du processus d’entrepreneuriat que des conseillers, des formateurs et des mentors pourront incorporer dans leur travail avec leurs clients.
  • Créer une ressource-référence pour aider les conseillers dans leur travail. Fournir des solutions détaillées, du point de vue des clients, sur la manière dont les conseillers pourraient comprendre et répondre aux tendances sociales émergentes en entrepreneurship, au niveau d’un individu, d’une communauté et d’une société.

Les résultats de l’étude devraient contribuer à la prospérité économique et sociale et à la productivité des jeunes Canadiens. Les conclusions de la recherche seront diffusées dans un rapport final et par des conférences, dont la Conférence sur le développement de carrière – Cannexus 2008.

EN SAVOIR PLUS

Stages de counselling pour GLBT

Partenaires du projet : Family Service Toronto, David Kelly Services et The Counselling Foundation of Canada
Langue : Anglais

TERMINER – 2012

Ce projet de partenariat du CERIC avec Family Service Toronto (FST) et David Kelly Services (DKS) (aussi appuyé par The Counselling Foundation of Canada) partagera son expérience en fournissant des services pour GLBT d’un bout à l’autre du Canada à des organismes de petites agglomérations rurales qui aimeraient lancer ou améliorer des programmes à l’intention des personnes GLBT de ces communautés.

En septembre 2008, Family Service Toronto débutera le stage de counselling GLBT; ce stage fournira aux récents diplômés MSS les connaissances et les habiletés pratiques requises pour servir les communautés GLBT – particulièrement celles situées à l’extérieur du Grand Toronto.

Family Service Toronto organisera trois stages consécutifs d’un an en counselling GLBT avec DKS. À la fin du stage, chaque stagiaire sera placé auprès d’un organisme partenaire qui a exprimé le désir d’améliorer ses services de counselling LGBT. L’organisme partenaire pourrait éventuellement être une importante agence de service social, une agence détenant un mandat des services de protection de l’enfance, une agence à visée sanitaire ou un organisme de services de santé mentale des enfants.

EN SAVOIR PLUS

Guide à l’intention des centres d’emploi : aider les personnes atteintes de problèmes de santé mentale

Partenaire du projet : Nova Scotia Career Development Association
Langue : anglais

TERMINER – 2015

Le CERIC financera l’élaboration d’un manuel de formation en ligne destiné aux spécialistes de l’orientation professionnelle au Canada. L’objectif est d’améliorer les résultats scolaires et professionnels des personnes ayant des problèmes de santé mentale. Comment s’y prendra-t-on? En augmentant les connaissances, les habiletés et les compétences des spécialistes, en les convainquant que le rétablissement est possible et en revoyant les politiques régissant l’exercice de cette profession. Le matériel de formation sera rédigé à partir des conseils d’experts provenant d’organisations phares et de pratiques exemplaires en matière de santé mentale, de soutien par les pairs, de rétablissement et d’emploi. Les personnes ayant des problèmes de santé mentale seront une importante source de savoir expérientiel. Des vidéos à la première personne montrant différents points de vue permettront de transmettre les messages importants et de concrétiser le contenu de la formation.

Career Services Guide: Supporting People Affected by Mental Health Issues

Guide à l’intention des centres d’emploi : aider les personnes atteintes de problèmes de santé mentale

Pourquoi ce projet est-il important? Parce que l’emploi est une pierre angulaire de l’inclusion sociale et que le taux de chômage des personnes atteintes de troubles mentaux est le plus élevé parmi les personnes handicapées. Même si ces personnes veulent travailler et en sont capables, trouver un emploi demeure un objectif illusoire. Les spécialistes de l’orientation professionnelle jouent un rôle essentiel à ce chapitre, car ils peuvent aider leurs clients à réaliser leur plein potentiel professionnel. Afin de mieux comprendre les besoins en formation des professionnels en développement de carrière, le CERIC a financé le projet Rôle des praticiens de l’orientation qui aident les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale. Des groupes de discussion régionaux, des tables rondes d’intervenants de divers secteurs, des réunions avec des gestionnaires de centres de ressources professionnelles et des présentations lors de conférences provinciales et nationales sur la planification de carrière ont permis de cerner les difficultés rencontrées, notamment celles qui suivent :

  • Un nombre croissant de clients mentionnent des problèmes de santé mentale comme facteur jouant un rôle dans leur embauche.
  • Les spécialistes de l’orientation professionnelle se sentent gênés par leur manque de connaissances et de compétences lorsque vient le temps d’aider ces clients.
  • Les clients ne sentent pas que les spécialistes ont les connaissances et les compétences nécessaires pour les aider.
  • Les spécialistes comme les clients reconnaissent que la stigmatisation et la discrimination nuisent à l’accès aux services.
  • La réduction de l’accès aux services de planification de carrière limite les perspectives d’emploi.
  • Les spécialistes veulent parfaire leurs connaissances et leurs compétences et souhaitent avoir accès à des outils de formation ciblés.

Les partenaires du projet d’élaboration de la trousse sont le CERIC, la Nova Scotia Career Development Association, l’Association canadienne pour la santé mentale – nationale, Réadaptation psychosociale Canada, le Centre pour la santé mentale en milieu de travail de la Great-West, la Commission de la santé mentale du Canada (en attente d’approbation), la Healthy Minds Cooperative et le Consumer Initiative Centre.

Pour en savoir davantage sur ce projet, consultez la page http://chartingthecourse.nscda.ca/. Si vous souhaitez y participer, veuillez écrire à Neasa Martin à neasamartin@primus.ca.

Rapport final (en anglais) – Apprenez-en davantage sur l’expérience de notre partenaire avec la mise en oeuvre de ce projet, ce qu’ils ont appris et les principales conclusions du projet.

EN SAVOIR PLUS